Turquie : Erdoğan relance le projet « fou » de Canal Istanbul

| |

Un canal de 40 kilomètres de long, 150 mètres de large et 25 mètres de profondeur, reliant la mer Noire et la mer de Marmara : Recep Tayyip Erdoğan veut à tout prix ce « second Bosphore », malgré les inquiétudes sur l’impact environnemental et géopolitique du projet.

Traduit et adapté par Simon Rico (Article original) (Avec RFI) - Les eaux turquoises du Bosphore couleront-elles bientôt aussi dans le canal Istanbul ? Le 21 mai dernier, l’homme fort d’Ankara a en tout cas annoncé la construction prochaine du premier pont, jurant que ce projet pharaonique serait « une source de fierté » pour toute la Turquie. Annoncé par ses soins dès 2011, le Canal d’Istanbul doit relier la mer de Marmara à la mer Noire pour désengorger le détroit du Bosphore. Ce bras de mer, d’une largeur allant de 698 mètres à trois kilomètres, voit passer chaque jour 200 navires de commerce, soit 50 000 par an, dont 6000 pétroliers (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous