Covid-19 au Kosovo : la grande peur de la communauté serbe

| |

C’est dans la peur et le silence que la communauté serbe du Kosovo subit la pandémie. S’informer sur la réalité de la situation sanitaire et des conditions de traitement des patients est quasiment impossible. Officiellement, tout va bien. Mais sous couvert d’anonymat, les médecins apportent des témoignages bien différents.

Traduit par Milica Čubrilo Filipović Deux systèmes de soins fonctionnent en parallèle au Kosovo : le serbe et le kosovar. Les citoyens de la communauté serbe peuvent ainsi choisir où faire le test Covid et se faire soigner le cas échéant. Or, comme le souligne Zorica Vorgučić, journaliste de RTV KiM à Čaglavica, près de Pristina, les membres de la communauté serbe sont pour la plupart employés par les institutions serbes, essentiellement dans la santé et l’éducation, et ne veulent pas parler des problèmes qu’ils rencontrent par crainte des conséquences, car ils risqueraient de perdre leur emploi. « La peur est le meilleur mot pour décrire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous