Tourisme : au Monténégro, sans les Russes, la saison est mal partie

| |

Des prix « au niveau de la côte d’Azur » et des touristes russes et ukrainiens quasi-absents : la saison touristique a mal commencé au Monténégro, même si les statistiques officielles prétendent le contraire. Hôtels, plages et restaurants sont bien moins remplis que les années précédentes.

Traduit par Jasna Tatar Anđelić (article original) Cela fait la Une de tous les médias du pays : la saison touristique serait un fiasco au Monténégro, et même le pic de fréquentation habituel du 15 juillet n’était pas au rendez-vous cette année. De fait, nul n’est besoin de la moindre statistique pour constater que, durant cette seconde quinzaine du mois de juillet, les stations balnéaires du Monténégro, d’Ulcinj à Herceg Novi, attirent beaucoup moins de touristes qu’à la même période les années précédentes. Il suffit de se promener sur des plages à moitié vides ou de traverser les villes dont les maisons et les appartements conservent leurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous