Top lista Nadrealista, le meilleur du rire dans les Balkans

| |

Ces Sarajéviens ont fait rire toute la Yougoslavie dans les années 1980 avec un humour absurde et ravageur qui brocardait les travers de l’époque, notamment les nationalismes. Durant le siège, ils ont continué, avant d’imploser eux aussi. Voilà l’histoire de Top Lista Nadrealista, le hit-parade du surréalisme.

Traduit et adapté par Simon Rico (Article original) Et pourtant, TLN a fini par éclater, comme la Yougoslavie. Certains ont quitté définitivement Sarajevo. Dont le pilier Nele Karajlić, qui était aussi le fondateur du groupe Zabranjeno Pušenje. Avec l’aide d’Emir Kusturica, initialement proche des TLN, il a fondé à Belgrade le No Smoking Orchestra, la traduction en anglais de Zabranjeno Pušenje. Le groupe a sorti en 2009 la chanson controversée Wanted Man. Un hommage à Radovan Karadzic, le chef politique des Serbes de Bosnie et théoricien du « nettoyage ethnique », arrêté quelques mois plus tôt dans la capitale serbe où il se cachait sous une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous