Tilos, l’île grecque qui tend les bras aux réfugiés

| |

École, apprentissage de la langue, travail dans les infrastructures touristiques... La petite île grecque de Tilos, près de Rhodes, accueille les réfugiés syriens avec un succès tel que beaucoup d’entre eux se verraient bien faire leur vie sur ce bout de terre émergé dans la mer Egée. Reportage.

Par Marina Rafenberg Elena Pissa renchérit : « Le camp n’est qu’à cinq minutes de la place du port de Livadia. Toute la journée, les locaux et les réfugiés se côtoient, nous ne formons qu’un à Tilos. » Les habitants n’ont jamais exprimé de réticence à accueillir les réfugiés, contrairement à d’autres îles voisines plus touristiques qui craignaient des répercussions économiques. « Nous avons réagi normalement comme tout humain doit réagir face à des situations de détresse. Combien d’entre nous, Grecs, ont été réfugiés et migrants et peuvent comprendre ce que ces personnes endurent ? », note Maria Kamma. Les habitants se sont rendus également rendus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous