Tensions entre la Grèce et la Turquie à l’approche du centenaire de la « catastrophe de Smyrne »

| |

À l’approche des commémorations des cent ans de l’Incendie de Smyrne (aujourd’hui Izmir), qui marque le début de la « Grande catastrophe » pour les Grecs, les tensions entre Athènes et Ankara reprennent de plus belle. Chaque camp joue la carte nationaliste pour faire oublier ses déboires.

Par Marina Rafenberg « Hé, les Grecs, regardez l’Histoire. Si vous continuez, vous paierez un prix élevé. » Samedi 3 septembre, Recep Tayyip Erdoğan s’est fait menaçant lors d’un meeting à Samsun, sur la mer Noire. Un peu plus tôt, le Président turc avait accusé la Grèce de violer son espace aérien et de « harceler » des avions turcs en mer Égée. De son côté, la Grèce dénonce aussi les violation de son espace aérien par Ankara et son système de défense S-300 a visé plusieurs appareils turcs dans la mer Égée. Dans son discours de Samsun, le Président turc a fait référence à un moment historique très particulier pour la république hellénique. « Nous (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous