Tensions au Kosovo : l’immense lassitude des habitants de Mitrovica

| |

Une fois de plus, la ville divisée de Mitrovica, dans le nord du Kosovo, est tétanisée par les tensions entre Belgrade et Pristina. Pourtant, d’un côté comme de l’autre de l’Ibar, des citoyens essaient de renouer les fils d’une vie « normale ». Reportage.

Par Marion Roussey Sur le pont principal qui relie le Nord et le Sud de Mitrovica, le temps semble s’être arrêté. Nuit et jour, des véhicules blindés de la KFOR et des policiers kosovars surveillent les accès. Si aucune voiture ne circule, un balai continu de passants traverse l’Ibar d’un pas rapide, au milieu des chiens errants couchés sur la route. Ce pont, Skender Sadiku l’emprunte tous les jours pour aller au travail. Il vit avec sa famille dans la partie sud, majoritairement peuplée d’Albanais mais exerce ses fonctions de conseiller municipal au Nord, côté serbe. « Ce pont est célèbre mais pas pour les bonnes raisons », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous