TPIY : Ratko Mladić condamné à la perpétuité, les réactions en Bosnie-Herzégovine et en Serbie

| |

Reconnu coupable de génocide, l’ancien chef militaire des Serbie de Bosnie-Herzégovine a été condamné à « la peine maximale », celle qu’attendaient les victimes. Les juges ont suivi le réquisitoire, qui estimait en décembre 2016 que « toute autre peine » serait « un affront » pour les victimes. L’énoncé du verdict a été suivi avec émotion en Bosnie-Herzégovine, notamment dans la ville martyre de Srebrenica, mais suscite des réactions bien plus contrastées en Republika Srpska et en Serbie.

Par la rédaction Ratko Mladic a été condamné à perpétuité par le Tribunal pénal international (TPI) pour l’ex-Yougoslavie. Il est reconnu coupable de génocide à Srebrenica, crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Présent durant l’audience, l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie a été évacué de la salle, énervé, après s’être levé et avoir crié aux juges qu’ils mentaient. Le juge Alphons Orie a expliqué que Ratko Mladić avait à plusieurs reprises répété que les Bosniaques pouvaient « vivre ou disparaitre », ou « survivre ou disparaitre », ce qui démontre son intention de mener à bien l’entreprise criminelle perpétrée à Srebrenica, par le biais du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous