Croatie : comment l’Église catholique s’est approprié l’espace public de Split

| |

Depuis le début des années 1990, les églises poussent comme des champignons dans la ville de Split. Avec le soutien des autorités municipales, ces nouveaux bâtiments, pour la plupart édifiés sans permis de construire, envahissent l’espace public.

Par Mašenjka Bačić En 1994, l’Église catholique croate élevait un mur au milieu d’un square situé dans le quartier de Split de Spinut, privant les enfants de la moitié du jardin où ils jouaient jusqu’alors. Ce n’était que la première manifestation d’un phénomène qui allait prendre une ampleur extraordinaire durant les années qui se sont depuis écoulées. En 2017 encore, les autorités municipales de Zagreb ont autorisé la construction d’une église dans le parc de Trnjanska Savica, et seule la mobilisation des citoyens a permis d’annuler la construction. À Split, treize nouvelles églises ont été construites en une vingtaine d’années, ainsi que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous