Soft power : la Chine à la conquête de la Macédoine du Nord

| |

La Chine n’investit pas beaucoup en Macédoine du Nord. Pourtant, son influence ne cesse d’y grandir, grâce à une stratégie dynamique de soft power. Dans l’opinion publique, l’image de la Chine renvoie plus à une image d’efficacité économique qu’au caractère autoritaire de son régime. Décryptage.

Traduit par Chloé Billon (article original) La Chine renforce son soft power partout à travers le monde, et la Macédoine du Nord fait partie des pays dans lesquels son influence est de plus en plus importante, juste derrière la Serbie et la Bulgarie. Selon une enquête du Centre d’analyse des politiques européennes (Cepa), la Chine a pu renforcer son influence sur le petit pays candidat à l’adhésion européenne sans beaucoup d’efforts ni d’investissements. « Le Parti communiste chinois exerce une forte influence en Macédoine du Nord », conclut l’étude du Cepa, une organisation basée à Washington. L’enquête montre que les pays non encore membres de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous