Deux ourses de Slovénie sont attendues dans les Pyrénées

| |

C’est un transfert « secret » qui devrait se concrétiser dès ce week-end. François de Rugy a confirmé l’engagement pris par Nicolas Hulot : pour faire face au dépeuplement ursidé des Pyrénées, la France a conclu avec la Slovénie un accord prévoyant l’arrivée en France de deux ours femelles. Le lâcher imminent suscite la colère et l’appréhension dans la population locale et chez les bergers.

Par Charles Nonne Contrairement à la Slovénie, où l’ours est présent depuis des millénaires, les Pyrénées franco-espagnoles sont en proie à un dépeuplement chronique causé par la déforestation, la multiplication des routes et barrages et la destruction des habitats. De 150 individus en 1900, les ours n’étaient plus que 70 en 1950 et 7 en 1990. La France a réagi en 1996 et 1997 en faisant venir Pyros, Melba et Živa, trois ours slovènes au patrimoine génétique et à l’environnement naturel semblables à ceux de leurs congénères pyrénéens. Le dernier ours de souche slovène a été abattu en 2004, mais remplacé en 2006 par six autres individus. On compte (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous