Slovénie : le nouveau chemin de fer qui pourrait faire dérailler le gouvernement

| |

Il faut une nouvelle ligne de chemin de fer pour désenclaver le port de Koper, en pleine croissance. Le tracé de cette ligne, concédée à l’entreprise 2TDK, est contesté par les riverains, et l’opposition de droite en fait un cheval de bataille contre le gouvernement de Miro Cerar. Un référendum aura lieu, véritable répétition générale avant les élections législatives de 2018.

Par Charles Nonne Le port de Koper vient de fêter ses 60 ans en enregistrant plusieurs records : 22 millions de tonnes de marchandises en transit en 2016, 53,3 millions d’euros de revenus au premier trimestre 2017. Pourtant, le chemin de fer rattachant le port aux réseaux de fret ferroviaire, via la ville de Divača, accumule problèmes techniques et retards en série. Après vingt ans de négociations, le gouvernement s’apprête à lancer les travaux de construction d’une nouvelle ligne Koper-Divača : un projet ambitieux de 3,5 à 4 milliards d’euros, financé par la Slovénie, des fonds européens et des prêts de la Banque européenne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous