Slovénie : les défis européens qui attendent Marjan Šarec

| |

Investi Premier ministre le 17 août, l’ancien comique Marjan Šarec doit tout inventer, à commencer par sa ligne européenne. Un sacré défi pour un novice en politique, alors que Ljubljana prendra la présidence de l’Union en 2021. Dans un Europe en crise, la petite Slovénie pourra-t-elle faire entendre sa voix ?

Par Gašper Završnik Tout comme ses prédécesseurs Alenka Bratušek et Miro Cerar, le nouveau Premier ministre slovène Marjan Šarec se retrouve propulsé sur la scène européenne sans réseau, ni compétences particulières. De nombreux défis l’attendent pourtant à Bruxelles, la Slovénie devant assurer la présidence de l’UE en 2021. Au regard des critiques adressées aux vieilles élites dirigeantes de l’UE, l’absence d’expérience politique n’est pas nécessairement une faiblesse pour le futur chef du gouvernement slovène, estime le directeur du think-tank Evropa misli / Think Europa Dragan Barbutovski. Il souligne qu’il sera crucial pour le Premier ministre de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous