Élections municipales en Slovénie : l’expérience inaboutie de Maribor

| |

C’est jour d’élections municipales ce dimanche 18 novembre en Slovénie. À Maribor, la seconde ville du pays, le maire indépendant Andrej Fištravec, porté à la mairie en 2013 par une grande vague d’insurrection citoyenne, est très menacé. Retours sur une expérience de transformation politique inachevée.

Par Charles Nonne " /> Pourquoi les manifestations ne recommencent-elles donc pas ? « Après le départ de Franc Kangler, les gens ont obtenu la satisfaction de court terme d’avoir atteint leur objectif », analyse Damjan Mandelc, professeur de sociologie à l’Université de Ljubljana. « S’en est suivie une forme de résignation et d’apathie, car aucune des revendications qui touchaient au changement du système politique lui-même et à la lutte systématique contre la corruption n’a été concrétisée. » « Depuis l’indépendance, Maribor stagne économiquement », poursuit-il. « Les gens ont commencé à s’habituer à vivre avec des promesses non tenues et des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous