Mobilisation contre la dérive autoritaire en Slovénie : la coalition Janša sur la sellette ?

| |

Après plusieurs semaines d’une dérive droitière et autoritaire calquée sur le modèle Orbán, le Premier ministre Janez Janša voit sa coalition commencer à se fissurer. Deux députés de l’un de ses alliés centristes ont rejoint les rangs de l’opposition et d’autres pourraient les suivre si la mobilisation à vélo s’amplifie.

Par Mimi Podkrižnik, journaliste à Delo Est-ce le début d’un retournement au sein de la coalition formée fin février par Janez Janša ? Deux députés du Parti du centre moderne (Stranka modernega centra, SMC) ont décidé ces derniers jours de quitter les rangs de leur formation pour rejoindre l’opposition. Jani Möderndorfer a rejoint la Liste de Marjan Šarec (LMŠ), l’ancien Premier ministre et Gregor Židan les Sociaux-démocrates. Un autre partenaire du gouvernement Janša, le Parti démocrate des retraités slovènes (DeSUS), est aussi dans la tourmente à cause de la politique menée par le Premier ministre pendant la crise du coronavirus. Son aile la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous