Slovénie : le travail ne sauve pas de la pauvreté

| |

Près de 7% des Slovènes actifs ayant un emploi vivent sous le seuil de pauvreté. Voilà l’un des chiffres emblématiques publiés par l’agence statistique slovène à la veille de la fête du Travail. Malgré une conjoncture économique favorable.

Par Charles Nonne Près de 7% des Slovènes actifs ayant un emploi vivent sous le seuil de pauvreté. Voilà l’un des chiffres emblématiques publiés par l’agence statistique slovène à la veille de la fête du Travail. Malgré une conjoncture économique favorable. C’est un minutage soigneusement calculé : l’office slovène des statistiques (SURS) a profité de la pause du 1er mai pour publier une série de statistiques sur l’état du travail en Slovénie. Au premier coup d’œil, les chiffres paraissent encourageants : 981 000 Slovènes avaient un emploi en 2018, 2,2% de plus qu’en 2017. Parmi eux, 85% bénéficient d’un contrat de travail, 12% sont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous