Slovénie : le gouvernement veut sanctionner les médias diffusant des « discours de haine »

| |

Le gouvernement slovène prépare une loi pour pénaliser les médias « propageant des discours de haine ». Une initiative que dénoncent les médias de droite, proches du SDS de Janez Janša, mais aussi les associations de journalistes et une bonne partie de la société civile, qui s’inquiète des dérives possibles. Explications.

Par Charles Nonne Le gouvernement slovène doit prochainement ouvrir un cycle de consultations pour élaborer une loi pénalisant les médias propageant des « discours de haine ». L’annonce n’est pas une surprise : en novembre 2018, le Premier ministre Marjan Šarec avait déjà demandé aux entreprises publiques de ne pas diffuser de publicités dans ces médias. En novembre toujours, le ministre de la Culture de l’époque, Dejan Prešiček, avait laissé entendre auprès de ses homologues de l’Union européenne (UE) que des mesures pourraient être prises pour lutter contre la désinformation dans l’espace public. La préparation de ce projet, qui devrait être (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous