Slovénie : l’ancien directeur du fisc impliqué dans les « Paradise papers »

|

Selon les informations divulguées par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), des dizaines de Slovènes fortunés auraient profité des systèmes fiscaux avantageux de Malte et Chypre pour y exiler leurs avoirs et entreprises. Parmi eux, l’ancien directeur du fisc slovène et spécialiste de l’optimisation fiscale, Ivan Simič.

Par Charles Nonne La Slovénie est mentionnée dans 3311 documents liés aux Paradise Papers. « Les registres de 19 juridictions secrètes et paradis fiscaux ont été révélés. Parmi eux, Malte est la favorite des Slovènes », note Delo, dont une équipe a contribué à l’enquête internationale. Au moins 76 individus et sociétés slovènes auraient profité des régimes fiscaux avantageux de Malte et Chypre via autant de sociétés-écrans. Parmi eux, Ivan Simič, consultant en taxation, nommé neuf fois « meilleur expert fiscal de Slovénie ». Ancien directeur de l’administration fiscale slovène de 2006 à 2008, dirigeant de l’Association slovène de football de 2009 à 2010, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous