Basket : Anthony Randolph, la vedette américaine de la Slovénie

| |

Deux semaines plus tard, la Slovénie savoure encore sa victoire du 17 septembre à l’Eurobasket 2017. Un sacre surprise unanimement attribué au trio Goran Dragić, Luka Dončić et Anthony Randolph. Ancien de la NBA, l’Américain s’est fait naturaliser juste avant la compétition. Où son talent a fait taire toutes les critiques. Enfin presque.

Par Charles Nonne Anthony Randolph est né en Allemagne en 1989, de deux parents Américains servant sur une base de l’armée américaine. L’endroit le plus proche de la Slovénie qu’il lui ait été donné de visiter jusqu’à cette année. Élève brillant, il quitte son école texane en 2008 pour s’enrôler dans la NBA. Son début de carrière chez les Golden State Warriors est fulgurant, mais il connaît ensuite une baisse de régime, alternant les hauts et les bas, et change quatre fois de franchise en six saisons. Un parcours erratique, qu’il explique par son jeune âge et un manque de préparation au très haut niveau. Finalement, une fracture de la cheville (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous