La Croatie et la Slovénie s’unissent pour mieux protéger leurs ours, lynx et loups

| |

Les Alpes dinariques, entre la Slovénie et la Croatie, abritent toujours une faune sauvage unique de grands prédateurs – ours, lynx et loups. Malgré leurs différends diplomatiques, les deux pays voisins veulent aujourd’hui coopérer pour garantir la survie de ces espèces.

Traduit par Chloé Billon Dans les zones rurales de Croatie et de Slovénie, la cohabitation entre les hommes et les grands carnivores remonte à un lointain passé. Pour perpétuer cet héritage, une coopération transfrontalière systématique est nécessaire pour une meilleure gestion des populations de bêtes sauvages. C’est avec cette conviction que se sont rassemblés, fin janvier, plus de 50 représentants croates et slovènes pour une conférence organisée par le Fonds mondial pour la nature (WWF) et ses partenaires du projet Carnivora Dinarica. Le projet Carnivora Dinarica a pour but de préserver la population de grands carnivores dans le nord des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous