Catalogne : le président Quim Torra cultive ses réseaux en Slovénie

|

Quim Torra, le président de la Généralité de Catalogne, mise toujours sur la « voie slovène » pour accéder à l’indépendance. Il était en visite la semaine dernière à Ljubljana, mais il est reparti les mains vides à Barcelone : par crainte de braquer Madrid, les actuels dirigeants slovènes ne veulent pas jouer un rôle de médiation.

Par Charles Nonne C’est officiellement à l’invitation de l’Association des écrivains slovènes (PEN) que Quim Torra, l’actuel président de la Généralité de Catalogne, a effectué une visite de deux jours à Ljubljana, les 6 et 7 décembre. Alors que la déclaration d’indépendance du 27 octobre 2017 fait l’effet d’un pétard mouillé, son ambition est claire : « Nous avons besoin d’un intermédiaire international, d’une tierce-partie qui forcera le gouvernement espagnol à de véritables négociations. » La Slovénie a souvent été perçue comme un possible précédent dont la Catalogne pouvait se prévaloir. Avant d’organiser le référendum du 1er octobre 2017, l’ancien (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous