Slovénie : Airbnb n’est pas le bienvenu à Ljubljana

| |

C’est un phénomène grandissant face auquel les habitants de Ljubljana se résignent ou se scandalisent : Airbnb s’installe dans la capitale slovène, de plus en plus visitée. Une tendance qui souligne l’attractivité de la ville, mais qui fait aussi monter la pression sur le marché de l’immobilier.

Par Charles Nonne En 2017, 1,54 million de nuitées ont été enregistrées à Ljubljana. Un chiffre en hausse qui ravit les professionnels du tourisme, mais qui en inquiète également d’autres. Les mois d’été, le centre-ville est souvent encombré, une pression visible avec l’ascension fulgurante de la location touristique dans cette petite capitale de 300 000 habitants. Ljubljana est désormais en proie à une ruée vers l’Airbnb. Cet été, entre 1500 et 2000 appartements y étaient disponibles pour un prix moyen de 66 euros la nuit, mais pouvant grimper jusqu’à 700 ou 800 euros si le logement a une « vue sur le château ». Beaucoup de ces locations ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous