Albanie : au musée Marubi, plongée photo dans la mémoire de la dictature

| |

« Longue vie » et « Manipulation », deux expositions du musée national Marubi, à Shkodra, font la lumière sur l’exploitation politique de la mémoire photographique dans l’Albanie du début du XXe siècle et mettent en évidence les difficultés à aborder le passé douloureux du pays à l’époque de la dictature d’Enver Hoxha.

Par Sara Ianovitz Depuis son ouverture, le musée national de la photographie Marubi est devenu une référence culturelle incontournable de la vie citadine à Shkodra. Ses expositions sont l’occasion d’ouvrir de nouvelles fenêtres sur l’histoire récente de l’Albanie. C’est le cas de Rroftë ! (« Longue vie »), organisée par Blerta Hoçja, en place jusqu’au 23 septembre 2017, et de Manipulim (« Manipulation »), montée par le directeur du musée Luçjan Bedeni. Tout comme le musée qui les accueille, ces deux expositions ont vu le jour grâce à la Région autonome Friuli Venezia Giulia, au ministère albanais de la Culture et au Programme de développement des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous