Yougoslavie : quand Gainsbourg et Jane Birkin jouaient les partisans

| |

1970, année socialiste. Au milieu de l’été, le couple le plus glamour de l’Hexagone part en Yougoslavie tourner deux films. Le premier, signé de l’Américain Abraham Polonsky était prévu, mais pas le second, un obscur film de partisans... Cinquante ans plus tard, leurs partenaires balkaniques se souviennent. Reportage.

Par Nikola Radić Cinquante ans après son tournage, 19 filles et un marin reste une vraie curiosité, marquée surtout par la présence inattendue du couple mythique. Avec un scénario, une mise en scène et un montage décousus, des thèmes musicaux entêtants, mais quelque peu gratuits, un doublage complet des voix, le film n’a plus aujourd’hui qu’une piètre valeur artistique. « Le réalisateur n’a pas été à la hauteur », regrette Sulejman Soldin. « Le film aurait vraiment pu être une grande aventure, se vendre en Occident, surtout grâce à Serge et Jane ». D’après Ismar Mujezinović, le film se serait plutôt bien exporté à l’Est : « C’est le troisième plus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous