Serbie : Vučić fait le ménage au SNS et adoube un nouveau poulain

| |

Nebojša Stefanović reste ministre, mais il a perdu toutes ses fonctions au sein du SNS, le parti au pouvoir, qui voit monter un nouvel homme fort, Aleksandar Šapić, maire de Novi Beograd et transfuge du camp démocrate. Il devrait mener la campagne des municipales à Belgrade l’an prochain.

Par Milica Čubrilo Filipović C’est un silence de plomb qui a accueilli l’annonce de la démission de Nebojša Stefanović lors de la réunion du Comité central du Parti progressiste serbe (SNS), samedi 29 mai - comme un écho inversé du tonnerre d’applaudissements qui a accompagné l’arrivée du nouveau favori, Aleksandar Šapić. Après avoir fait toute sa carrière dans l’ombre d’Aleksandar Vučić au sein du Parti radical serbe (SRS) et soutenu la naissance du SNS, devenant l’un des plus proches collaborateurs de l’homme fort de Serbie, ministre de l’Intérieur puis de la Défense, Nebojša Stefanović a été finalement contraint à la démission. Sans donner (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous