Serbie : victimes d’un escroc, de la banque et des huissiers

| |

Victime d’une escroquerie il y a dix ans, Silvana Maurer est menacée d’être expulsée de son appartement à tout moment. Une manifestation de soutien était organisée ce vendredi à Belgrade par le collectif Un toit sur la tête et le mouvement citoyen Ne Da(vi)mo Beograd.

Par Ph. B. La patkomobile, ou « voiture-canard », une vieille R4 jaune et noire ornée d’un gros bec orange, s’est d’abord garée en face d’Eurobank à Terazije, dans le centre-ville de Belgrade. Quelques minutes plus tard, quand la bande du mouvement citoyen Ne Da(vi)mo Beograd a débarqué pour un sit-in, un vent de panique a soufflé sur les guichets. Vendredi 9 mars, le collectif Združene akcije (ZA) Krov nad glavom (« un toit sur la tête ») organisait une campagne de soutien à la famille Maurer, menacée d’être expulsée de son appartement. Une cinquantaine de personnes s’étaient auparavant regroupées Bulevar Kralja Aleksandra, au pied du domicile (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous