Serbie : une personne âgée sur cinq victime de violences familiales

| |

Selon une récente étude menée par la Croix rouge serbe, 19,6% des citoyens serbes de plus de 65 ans affirment être l’objet de négligences ou de violences, physiques ou psychologiques. Des résultats inquiétants alors que le taux de natalité est extrêmement bas en Serbie, autour de la 1,4 enfant par femme.

Par Nikola Radić (Avec Danas) - Environ 20% des citoyens serbes ont plus de 65 ans. Et selon une enquête auprès de 800 personnes âgées conduite par la Croix-Rouge de Serbie, en lien avec la Secrétaire d’État en charge de l’égalité, 19,6% d’entre elles seraient victimes de violences familiales. Cette étude montre que 11,5% des personnes interrogées souffrent d’abus financiers, 3,4% de violences physiques et 7,8% d’abus psychologiques. En outre, 3,9% des sondés, principalement les personnes les plus pauvres touchant une pension inférieure à 90 euros, sont victimes de négligences. Aucune des personnes interrogées n’a souhaité répondre aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous