Serbie : « un livre pour tous », le combat d’une bibliothécaire

| |

Comment redonner le goût de la lecture à ses contemporains ? C’est le combat d’Aleksandra Bogdanović, qui offre des mini-bibliothèques aux écoles, aux hôpitaux ou maisons de retraite des quatre coins de la Serbie. Rencontre.

Par Nikola Radić « Un livre pour tous. » Le nom de l’initiative d’Aleksandra Bogdanović est limpide. Originaire du village du Baćevac, non loin de Belgrade, « où naissent les meilleures idées et où l’on profite de la nature », la jeune Serbe collecte des livres et compose des mini-bibliothèques qu’elle distribue à différents établissements. Des hôpitaux, des cliniques, des écoles primaires de campagne, des écoles maternelles, des maisons de retraite, la liste des institutions qui disposent désormais d’une petite bibliothèque grâce à Aleksandra ne cesse de s’allonger. « J’essaie de faire le plus possible en surfant sur cette vague de générosité. De (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous