Serbie : nous et les Chinois ? 1,4 milliard !

| |

La Serbie s’est trouvée un nouveau maître et modèle, la Chine, de plus en plus présente économiquement. Depuis cet automne, des policiers chinois patrouillent même en Serbie, mais Pékin ne fait que profiter de l’espace laissé vide par les promesses non tenues de l’Union européenne (et de la Russie).

Traduit par Chloé Billon Des policiers chinois ont commencé à patrouiller le 18 septembre dernier à Belgrade, pour former des unités mixtes avec leurs collègues serbes. Comme cela a été précisé par le ministère de l’Intérieur, ces policiers chinois n’ont aucun pouvoir concret. Ces six hommes doivent contribuer à une meilleure communication avec les citoyens de la République de Chine en visite en Serbie et à la mise en place d’une ligne téléphonique d’urgence pour les dépôts de plainte en chinois. Ils patrouillent dans les lieux où vivent les citoyens chinois, en inspectant les entreprises et institutions chinoises. Pour la première fois depuis la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous