Serbie : soupçonné de fraude fiscale, Siniša Mali sera un « excellent » ministre des Finances

| |

Ce n’était pas une surprise : Siniša Mali a été proposé ministre des Finances par la Première ministre Ana Brnabić, suite à la « démission » un peu forcée du précédent titulaire du poste. Très proche d’Aleksandar Vučić, l’ancien maire de Belgrade accumule pourtant les scandales financiers et a provoqué une vague sans précédent de manifestations contre sa gestion des affaires municipales. Le Parlement doit valider ce mardi sa nomination.

Proposer Siniša Mali, l’ancien maire de Belgrade, au poste de ministre des Finances, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Mais lundi 28 mai, la Première ministre Ana Brnabić a balayé toutes les questions d’un revers de main. Les sociétés offshores ? « Rien d’illégal. » Les 24 appartements bulgares ? « La chose la plus drôle que j’ai entendue. » La destruction brutale du quartier de Savamala et le témoignage accablant de l’ex-épouse Marija ? « Les affaires de famille, je n’en parle pas... » « À la mairie de Belgrade, Siniša Mali a lancé de grands projets d’investissements, Belgrade Waterfront et Ikéa », a fait valoir la cheffe du gouvernement auprès des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous