Serbie : quelques dinars pour le développement régional... qui ne serviront à rien

| |

Le gouvernement serbe a décidé de venir en aide aux communes les plus défavorisées, dont les revenus n’atteignent pas 60% de la moyenne nationale. Une première aide dérisoire de 2,8 millions d’euros a bien été débloquée, non pas pour financer leur développement, mais pour les aider à répondre à des appels à projets. Pendant ce temps, le marché Kalenić de Belgrade sera rénové pour 10 millions d’euros.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Le gouvernement serbe a décidé, le 15 mars, d’allouer un peu moins de trois millions d’euros pour aider les municipalités les moins développées. Le décret gouvernemental explique que l’objectif est de « renforcer les capacités » de ces municipalités à déposer des appels à projets et à planifier la construction et la rénovation des infrastructures. Pour le maire de Crna Trava, Slavoljub Blagojević, cette initiative est un coup d’épée dans l’eau. Dans cette commune frontalière de la Bulgarie, les problèmes sont multiples : mauvaises infrastructures, accès compliqué à l’électricité, réseau routier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous