Entre Monténégro et Serbie, la rivière Lim déborde de déchets

| |

C’était autrefois l’un des cours d’eau les plus purs d’Europe, mais le Lim est aujourd’hui cerné par les décharges sauvages. Les pêcheurs de la zone tirent la sonnette d’alarme, alors que deux municipalités de Serbie et du Monténégro coopèrent pour nettoyer la rivière.

Traduit par Nikola Radić (article original) Quelque 70 décharges sauvages jalonnent le cours du Lim sur le territoire de Prijepolje, une municipalité du sud-ouest de la Serbie. Ces dernières contaminent petit à petit la rivière, notamment le site de Stanjevine, qui s’étend sur 500 mètres le long du cours d’eau et dont le surface totale est d’un hectare. Environ 200 tonnes de déchets sont entreposées dans cette décharge en activité depuis plus de 50 ans et la situation n’est pas meilleure ailleurs. Prijepolje ne disposant pas de système de traitement, les eaux usées issues des habitations et des sites industriels sont évacuées dans le Lim. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous