Serbie : pour célébrer la victoire sur le fascisme, un criminel de guerre et des chars russes

| |

4000 soldats et policiers, 300 véhicules de combat, une quarantaine d’avions et d’hélicoptères... L’armée, « symbole d’une Serbie forte », a défilé vendredi à Niš, dans le sud de la Serbie, non loin du Kosovo. La veille, la ville avait mis à l’honneur général Lazarević, condamné pour crimes de guerres et crimes contre l’humanité.

(Avec N1, Danas et Južne vesti) - La ville de Niš a accueilli vendredi 10 mai la grande parade militaire « Défense de la liberté » à l’occasion des commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la victoire contre le fascisme. Les réjouissances ont commencé en milieu de matinée boulevard Nikola Tesla avec l’hymne national serbe, Bože pravde. Le public a pu apprécier les hélicoptères antichars Mi35, que la Serbie a commandés à la Russie, et les chars d’assaut T-72, un cadeau de Moscou. Parmi les produits de fabrication serbe : véhicules blindés Lazar, lance-roquettes Oganj et Šumadija, canons d’artillerie Nora, canons anti-aériens Pasars... La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous