Serbie : mobilisation générale pour « sauver » l’écriture cyrillique

| |

L’usage de l’alphabet cyrillique régresse : en cause, Internet et les réseaux sociaux. Pour contrecarrer cette tendance, les institutions publiques, les écoles mais aussi les entreprises seront obligées, sous peine d’amende, d’utiliser le cyrillique. Et le ministre de la Culture annonce la création d’un Conseil de la langue serbe.

(Avec Balkan Insight) — Pour le ministre de la Culture, la situation ne fait que s’aggraver et l’utilisation massive de l’alphabet latin s’impose partout. Les nouveaux moyens de communication et Internet, massivement utilisés par les jeunes, font de l’alphabet latin la norme, ce qui influence plus ou moins consciemment leurs utilisateurs. Selon Vladan Vukosavljević, l’alphabet cyrillique serait donc en danger à cause de la mondialisation. Des mesures ont déjà été prises pour encourager l’utilisation de l’écriture cyrillique, comme à Belgrade où la ville promet des récompenses aux entreprises qui utilisent l’écriture cyrillique. L’usage officiel du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous