Serbie : lourdes peines pour les meurtriers de « l’ennemi n°1 » de Milošević

|

Presque 20 ans jour pour jour après les faits, quatre anciens membres de la Sécurité d’État serbe ont été condamnés à de lourdes peines de prison pour le meurtre du journaliste d’opposition Slavko Ćuruvija, le 11 avril 1999.

Par la rédaction Radomir Marković, l’ancien chef de la SDB, l’agence de sécurité serbe, et l’ancien officier Milan Radonjić ont tous deux écopé de 30 ans de prison, tandis que les agents Ratko Romić et Miroslav Kurak ont été condamnés à une peine de 20 ans. Slavko Ćuruvija avait été tué dans le dos, atteint par 17 balles, devant l’immeuble où il résidait à Belgrade. Journaliste de renom, il avait fondé en 1996 le Dnevni telegraf dans les colonnes duquel il accusait ouvertement le régime Milošević de mener une politique autoritaire et de crimes de guerre. Selon le verdict rendu par la Haute Cour de Belgrade, Radomir Marković aurait donné l’ordre à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous