Serbie : les riverains du Jadar disent non à Rio Tinto et à ses mines de lithium

| |

Le sous-sol de l’ouest de la Serbie abrite d’immenses réserves de lithium, parmi les plus importantes au monde. De quoi appâter le géant minier Rio Tinto, qui se voit déjà répondre à 10% de la demande mondiale de ce métal utilisé notamment pour produire piles et batteries. Mais l’impact environnemental de ce projet s’annonce désastreux et les citoyens se mobilisent. Reportage.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Plusieurs centaines d’habitants de la région de Loznica, en Serbie centrale, ont manifesté pour la troisième fois fin octobre contre le projet de mine de lithium du géant britannico-australien Rio Tinto. En 2004, les géologues du groupe minier y ont découvert un nouveau minéral, un borosilicate hydraté de sodium et de lithium nommé « jadarite », d’après la rivière Jadar. Selon des études détaillées du début 2020, la Serbie abrite 136 millions de tonnes de jadarite, avec une forte concentration de lithium et de bore. Le site Jadar a même été identifié comme l’un des plus importants gisements (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous