Serbie : Vučić veut piéger l’opposition au « test du patriotisme »

| |

La Serbie est en campagne pour les législatives, la présidentielle et les municipales partielles du 3 avril. Alors qu’Aleksandar Vučić a déposé ce dimanche sa candidature pour un deuxième mandat à la tête de l’État, le régime cherche à discréditer tous ses adversaires, prétendument moins patriotes. Srebrenica, l’Otan, le Kosovo : l’opposition marche sur des œufs.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Le régime serbe veut soumettre l’opposition au « test de patriotisme ». Un test qui comporte trois questions : y a-t-il eu un génocide à Srebrenica, êtes-vous favorable à l’adhésion de la Serbie à l’Otan et reconnaissez-vous l’indépendance du Kosovo ? Toutes les occasions médiatiques, les rares duels télévisés entre le gouvernement et l’opposition, les réseaux sociaux, les tabloïds à la solde du régime et les tribunes parlementaires sont utilisés pour poser ces questions aux dirigeants ou aux sympathisants de l’opposition. Ces interrogations sont légitimes dans la lutte politique, mais étant donné (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous