Serbie : le mystérieux « fantôme de Belgrade » hante toujours l’imaginaire collectif

| |

Il était surnommé le « Fantôme de Belgrade » et son histoire est entrée dans la légende. À la fin des années 1970, Vladimir Vasiljević volait des voitures de sport pour faire des acrobaties dans les rues de la capitale serbe. Un pied de nez à la police et au régime de Tito. Finalement arrêté, l’homme est mort peu de temps après sa libération, dans des circonstances étranges, lors d’un accident de la route. Avant de devenir une icône pop. Récit.

Traduit par Nikola Radić (article original) Il y a 40 ans, un jeune homme soulevait de la poussière dans les rues de Belgrade. Vladimir Vasiljević (1950-1982), dit Vasa « Opel » ou Vasa « Ključ » (clé), tenait ces surnoms de son besoin irrépressible de voler des automobiles. Mais ce n’est pas l’appât du gain qui le poussait à braquer des voitures, mais sa passion pour la vitesse et les poussées d’adrénaline. Et il le faisait aussi, d’après les rumeurs, pour impressionner une fille... Vladimir Vasiljević s’est fait connaître en volant la Porsche 911 Targa du joueur de tennis Ivko Plećević. À son volant, il a fait des acrobaties dans le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous