Homophobie et xénophobie : les lycéens serbes sont très conservateurs

| |

Accablant constat : un récent sondage effectué auprès de 866 lycéens serbes montre que les idées conservatrices relatives aux femmes, aux Roms et aux autres minorités dominent chez les adolescents. C’est à l’encontre des personnes LGBTI+ que la violence est la plus inquiétante.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Les stéréotypes concernant les minorités, les migrants, les personnes LGBT+ et l’avortement ont la vie dure chez les jeunes serbes. Voilà le constat d’un nouveau sondage réalisé auprès de 866 lycéennes et lycéens dans cinq grandes villes du pays, à Belgrade, Novi Pazar, Niš, Kragujevac et Novi Sad. Si l’opinion des jeunes a tendance à évoluer sur la condition des femmes, plus d’un tiers d’entre eux considèrent toujours que « c’est l’homme qui doit prendre les décisions dans la famille » et 38% affirment que « les femmes devraient procréer plus pour que la nation serbe survive » (33% pensent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous