Serbie : le Premier ministre candidat à la présidentielle, est-ce bien légal ?

| |

Le Premier ministre a-t-il le droit de se présenter à une élection présidentielle et de mener campagne tout en restant en poste ? Ce n’est pas cela qui va arrêter Aleksandar Vučić : la semaine dernière, le Parti progressiste de Serbie (SNS) a validé sa candidature à l’unanimité tandis que lundi soir, le Président sortant Tomislav Nikolić a finalement renoncé à briguer un second mandat.

Par Filip Lukić Après des mois de dénégation, Aleksandar Vučić a donc fini par avouer à la nation qu’il souhaitait devenir président de la Serbie. Il a cependant évité de répondre à une question : quand cette élection aura-t-elle lieu ?, envoyant promener les inquisiteurs, n’ayant « aucunement l’intention de parler de cela maintenant ». Pour l’heure, la seule information dont les Serbes disposent est qu’il y aura bien des élections et qu’elles seront annoncées le 1er ou le 2 mars. Il s’agit de la période limite légale pour le faire car, selon la loi, la date de l’élection pour désigner le chef de l’État doit être rendue publique au moins 90 jours (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous