Serbie : la hausse des salaires et des retraites, une promesse en trompe-l’œil

| |

Le 1er mai dernier, le Premier ministre et président élu Aleksandar Vučić a promis une grande hausse des salaires et des retraites. En réalité, il s’agit tout juste d’une restitution partielle de l’argent perdu il y a deux ans, lorsque l’État avait réduit les salaires et les retraites. Les retraités ne sont pas dupes, et les économistes très sceptiques.

Par Branka Trivić et Danica Gudurić « Tout ça, ce sont de fausses promesses. » Retraité à Priboj, Petar Jovanović n’est pas dupe. L’annonce d’une hausse des salaires et des retraites d’ici la fin de l’année, il n’y croit pas. « Depuis des années et des années, nous entendons toujours les mêmes histoires, peut-être bien des mensonges. La vie est difficile aujourd’hui. » Srećko Cvetković est également retraité mais fait preuve d’un peu plus d’optimisme : « Oui, je pense qu’il va y avoir une hausse. Une augmentation de 2-3%... Ce n’est pas un énorme coup de pouce, mais c’est déjà quelque chose. Au bout de six mois déjà, ça peut faire une petite différence. » (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous