Serbie : l’industrie de la soie, une histoire à retisser

| |

Qui se souvient que la Yougoslavie royale était l’un des principaux producteurs de soie au monde ? Plombée par l’arrivée du synthétique, par le développement des industries lourdes du régime socialiste et par la cochenille, l’industrie serbe de la soie a périclité dans les années 1960. Biznis i finansije retisse les fils de cette histoire glorieuse.

Traduit et adapté par Nikola Radić (Article original) Tout a commencé dans la ville de Pančevo, à une vingtaine de kilomètres de Belgrade, à l’époque des Habsbourg. C’est ici que la première usine de soie de la région fut ouverte au milieu du XVIIIe siècle. C’est aussi dans cette ville du Banat que siégeait l’Inspection générale des soieries et la Direction nationale des usines de la soie. On y trouvait également un entrepôt de cocons de bombyx et d’autres bâtiments destinés au développement de l’industrie de la soie. Pourtant, la soierie s’était développée bien au-delà de Pančevo, grâce aux projets stratégiques mis en place par l’Autriche-Hongrie. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous