Changement social et environnement : vers un « Green New Deal » dans les Balkans ?

| |

Un « Green New Deal » est-il possible en Serbie et dans les Balkans ? Tel était le thème du débat organisé jeudi soir à l’Institut Goethe de Belgrade, à l’initiative de la fondation Heinrich Böll. Un constat s’impose : c’est au niveau local que commence le changement.

Par Philippe Bertinchamps Quelles politiques inventer pour mobiliser les énergies, alors que l’Europe est confrontée à de nouveaux défis existentiels comme la crise climatique ou celle des réfugiés, dans un contexte d’émergence des démocraties illibérales ? « L’Europe est un projet, un rêve, et en ce sens, elle ne sera jamais prête », a rappelé Ellen Ueberschär, la co-présidente de la fondation Henrich Böll. Partant du constat d’une fracture Est-Ouest, Ellen Ueberschär, elle-même originaire de l’ancienne Allemagne de l’Est, estime qu’il est temps de jeter des ponts et de ne pas se laisser arrêter par la montée des nationalismes. Selon elle, l’avenir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous