Serbie : en pleine pandémie, l’État préfère financer l’Église que les hôpitaux

| |

Alors que les hôpitaux de Serbie, débordés par l’afflux de patients infectés par le covid19, manquent de tout, le gouvernement vient d’accorder une dotation de dix millions d’euros à l’Église. Une décision qui scandalise les médecins mais aussi l’évêque Grigorije, figure libre au sein du clergé orthodoxe serbe. Sa prise de position a suscité une tempête médiatique en Serbie.

Traduit par Chloé Billon (article original) Aujourd’hui, Grigorije campe sur ses positions. « Il serait infiniment précieux que nous aidions les hôpitaux et les écoles avec volonté et opiniâtreté. Je n’ai rien contre la construction d’églises ou de basiliques. Comment, du reste, pourrais-je y être opposé ? Je pense juste que nous en avons suffisamment... Et à quoi bon des églises et des basiliques, si c’est pour qu’elles restent vides, faute de fidèles ? » Pour l’avocat Vladimir Gajić, avec cette dotation financière, le Président Aleksandar Vučić, récemment décoré de l’ordre de Saint-Sava, paie le soutien que lui accorde le patriarche Irinej. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous