Serbie : des investisseurs émiratis au-dessus des lois ?

| |

En 2013, les Emirats arables unis mettaient la main sur des milliers d’hectares de terres agricoles en Voïvodine, le grenier à blé du pays. Sept ans plus tard, les comptes des sociétés émiraties sont dans le rouge et leur gestion est tellement opaque que personne ne sait si elles paient le loyer des terres qu’elles occupent.

Traduit et adapté par Milica Čubrilo Filipović (article original) Un douteux monopole Après la reprise d’Al Rawafed Holding par Elit Agro à Abu Dhabi, l’Autorité de protection de la concurrence serbe a autorisé le passage de sa filiale Al Rawafed Serbia sous le contrôle de Yougo Elit Agro. Al Rawafed Serbia est un joint-venture entre Al Rawafed International Investment (80%) et la République de Serbie (20%), qui contrôle tout le paquet de domaines agricoles passé sous contrôle émirati. Pourtant, aucun changement de propriétaire n’a été enregistré par l’Agence des registres des entreprises (APR). En janvier dernier, Yougo Elite agro a soumis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous