Serbie : comment Viktor Orbán finance et utilise les médias de la minorité hongroise

| |

Les fake news sur les réfugiés ? Une nouvelle spécialité des médias de la minorité hongroise en Serbie. Alors que le Fidesz de Viktor Orbán serait sur le point de quitter le Parti populaire européen (PPE), Budapest s’appuie sur ces médias pour étendre son influence, à coup de millions d’euros de financement. Enquête.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Tout près de la frontière avec la Hongrie, dans la ville de Subotica, se trouve le plus grand groupe de presse hongrois en Serbie : la RTV Pannon. Propriétaire de deux stations de radio, d’un site Internet et d’une chaîne télévisée, elle diffuse de l’information en hongrois et en serbe depuis quinze ans et emploie actuellement 129 personnes. Entre 2011 et fin 2019, la RTV Pannon a reçu plus de neuf millions d’euros du gouvernement hongrois par l’intermédiaire de la Fondation publique Bethlen Gábor, dont près de la moitié pour la seule année 2019. Elle a ainsi capté la majeure partie des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous