Serbie : le comique ukrainien et les sandwiches de Vučić

| |

L’Ukraine a choisi un humoriste proche du monde des affaires comme président de la République. En Serbie, le chef de l’État est un ancien fasciste devenu « pro-européen » qui distribue des sandwiches pour attirer la foule à ses meetings... Dans les deux cas, la dignité des citoyens est piétinée et la démocratie bafouée. Édito.

Traduit par Chloé Billon Dimanche 21 avril, l’humoriste et chouchou du monde des affaires Volodymyr Zelensky a largement remporté la présidentielle en Ukraine. Ce scrutin signe la fin de la « Révolution de la dignité », nom donné par les médias régionaux aux manifestations de 2014 sur la place Maïdan qui avaient abouti à la destitution du président pro-russe Viktor Ianoukovytch, mais aussi la fin du « 6 octobre » ukrainien, la deuxième révolution à Kiev qui, à en juger par le vote des électeurs, n’a pas réussi à affirmer totalement sa légitimité politique. La situation a souvent été présentée de manière simpliste comme une bataille entre, d’un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous