Serbie : aux racines du mouvement citoyen qui veut renverser le régime Vučić

| |

Avant les « 1 sur 5 millions » qui défient depuis trois mois le pouvoir autoritaire du Président Aleksandar Vučić, il y avait, à Požega, les « 1 sur 20 hooligans ». Depuis l’hiver 2018, des citoyens se mobilisent contre les élites corrompues qui dirigent cette ville du centre de la Serbie. Malgré les pressions et les menaces, le mouvement ne faiblit pas. Au contraire.

Par Milica Čubrilo Filipović Nappes à carreaux rouges et blanc, plafond bas, le poêle qui crépite, l’ambiance est aux commentaires passionnés de l’actualité politique et aux préparatifs de la manifestation de vendredi, 18h. Nous sommes dans le café-rôtisserie Apis au lieu de rendez-vous de l’opposition à Požega. Un établissement que les habitués ont renommé « Chez René », clin d’œil à la série britannique culte « Allo Allo ! », parodie de la Résistance qui mettait en scène René Artois, propriétaire d’un café dans un village picard occupé. Sur l’écran géant du troquet, la chaîne d’info régionale N1, honnie par le pouvoir du président Vučić et son Parti (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous