Serbie : Vučić a-t-il plus peur de Poutine que de l’UE ?

| |

Depuis le début de la guerre en Ukraine, la Serbie joue le même numéro d’équilibriste entre la Russie et l’Union européenne. Au risque de tout perdre, notamment les fonds européens et les investisseurs occidentaux qui maintiennent le pays à flot. Entretien croisé.

Traduit par Chloé Billon (article original) | Adapté par la rédaction Ancien directeur adjoint du Bureau pour l’intégration européenne du gouvernement de Serbie, le juriste Vladimir Međak est vice-président du Mouvement européen en Serbie. Nikola Burazer dirige la rédaction du site European Western Balkans. Omer Karabeg (O.K.) : L’eurodéputée allemande Viola von Cramon-Taubadel (groupe des Verts/ALE), rapporteuse du Parlement pour le Kosovo et rapporteuse fictive pour la Serbie, a récemment déclaré que la réputation de la Serbie était au plus bas depuis 1999. Est-ce son opinion personnelle ou reflète-t-elle un état d’esprit plus général au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous