Football en Serbie : pourquoi le 156ème derby de Belgrade a viré au bain de sang

| |

Le 156ème derby de Belgrade entre le Partizan et l’Étoile Rouge s’est soldé par un score nul 1-1. Mais le match s’est surtout joué en tribunes : de très durs affrontements ont opposé les ultras du Partizan. Ce déchaînement de violence, qui a fait plusieurs blessés graves, n’a cependant rien à voir avec une quelconque rivalité sportive.

Par Jérôme Fagelson C’est comme un mauvais remake du film Parada : le 13 décembre, lors du derby de Belgrade, le spectacle dans les tribunes a viré à des affrontements ultra-violents entre un mélange hétéroclite de Croates, Bulgares, Macédoniens, Grecs et des Grobari, les ultras du Partizan. Bilan : Au moins 20 blessés, dont plusieurs gravement touchés, et des hooligans évacués le visage ensanglantés après l’intervention musclée des forces de l’ordre. En réalité, cette bagarre n’a pas grand chose à voir avec une quelconque rivalité sportive. Selon les médias locaux, elle serait liée à un règlement de compte entre trafiquants de drogue sur fond de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous